L’histoire de Thomas, Louis, Marguerite .. et Nathalie


Thomas était un élève, pas forcément très studieux, mais avec l’envie de réussir, comme tous les enfants au départ, finalement. Il aimait aussi, bien sûr, et heureusement, jouer avec ses camarades.

Elève de CE2, il ne comprenait pas toujours ce que son maître expliquait, particulièrement en Maths. Un peu timide, il n’osait pas trop poser de questions, d’autant que cet enseignant s’emportait facilement.

Les premières notes ne furent pas bien bonnes (entre 4 et 6/20). Thomas essaya de plus travailler,  mais vu le contexte, ça ne servait à rien… 
Décidément, il n’était pas bon en maths ! 
Ses parents, inquiets essayèrent de l’aider, mais sans succès. 

Son frère Louis, en 4ième, plus à l’aise dans cette matière, a été confronté au fait que,  s’il n’avait pas juste aux DS, ce n’était pas qu’il ne comprenait pas mais qu’il avait :
• oublié la notion
• ou pas vu la notion au primaire (parfois à
cause des changements de programmes)
• ou pas compris à l’époque !

C’était vraiment désagréable ! Il avait compris le chapitre en cours mais il faisait ses exercices faux car il lui manquait des connaissances du
primaire…
Il passait beaucoup de temps à rechercher ces éléments et il n’avait pas toujours un répétiteur à disposition pour lui expliquer. Du coup ces notes s’en ressentaient également. 

De plus il avait un sentiment diffus de ne maîtriser que partiellement la matière. Les parents qui le suivaient de près le percevaient également.

Sa sœur Marguerite, quant à elle, avait eu la mauvaise nouvelle qu’elle allait redoubler sa seconde, notamment à cause de gros problèmes en mathématiques.

Tout cela était plutôt angoissant pour les parents. Ils avaient bien essayé les cours particuliers. Le problème, c’est que le cours a lieu une fois par semaine et l’enfant, lui a des problèmes sur lesquels il sèche, tous les jours… 
On ne peut quand-même pas prendre 5 h de cours particuliers par semaine, par enfant !

Les parents recherchèrent d’abord une solution pour leur aînée. Ils souhaitaient une approche qui allie la pédagogie en mathématiques et l’accompagnement/ le coaching. 

En effet ils avaient le sentiment que tout n’était pas une histoire de compétence intellectuelle et que les compétences relationnelles de l’enseignant jouaient également un grand rôle : comprendre les
difficultés réelles de l’enfant, lui redonner confiance,…etc.).

C’est pourquoi ils commencèrent par effectuer une recherche sur Google avec les mots clés « coach scolaire maths ».
Ils découvrirent alors dans les premières réponses l’offre HAPPYPARENTS qui couvrait à la fois le soutien scolaire maths français anglais pour le primaire et le collège, mais aussi le développement des intelligences
émotionnelles et relationnelles pour les enfants et leurs parents à travers du coaching scolaire, des ateliers,..etc.

En particulier HAPPYPARENTS proposait un stage de remise à niveau en Maths animé par Bernadette, l’auteure des méthodes d’apprentissages.
Les parents décidèrent alors d’y inscrire leur fille.

Voilà ce que nous raconte Bernadette de cette rencontre :
« J’ai accueilli Marguerite et 2 autres jeunes filles  qui redoublaient leur seconde
– « tu vas nous faire faire notre programme  de 1ière ?
– Oh non les filles !
– Tu vas nous faire refaire notre programme  de 2de ?
– Oh non les filles !
Devant leur incrédulité, voici ce que je leur ai proposé :
– « Nous travaillons ensemble cette matinée, vous me faites confiance, et à la fin de la matinée vous pouvez décider d’arrêter et je rembourse vos parents. »
Marché conclu !

En fin de matinée les élèves remercient chaleureusement Bernadette, et Marguerite notamment lui dit :
« Je ne me doutais pas que mes difficultés puissent venir de notions non encore assimilées du primaire : tables de multiplications, sens des opérations, règle de trois,..etc. »  

Les élèves suivent alors toute la remise à niveau avec enthousiasme, en se découvrant même un certain plaisir à faire des maths.

« J’ai été très heureuse de redécouvrir les  mathématiques avec vous d’une autre manière. Plus décontractée. J’ai repris confiance en moi. » Marguerite
(Elle chantait même parfois en faisant ses exercices)
« Finalement, ce n’est pas si compliqué que ça les maths ». Philippine

« Vous êtes tout simplement géniale, grâce à vous j’ai appris à aimer les maths et surtout à m’amuser en les faisant. 
Et je dois vous dire merci.
BRAVO ». Enza

En fin de stage, Bernadette leur annonce alors qu’un outil magique est maintenant disponible pour leurs frères et sœurs : 
« L’école en ligne de Bernadette Maths »

Il est disponible 24h sur 24, 7j sur 7 Des petites vidéos (capsules vidéos) de 
Bernadette expliquent chacune des notions pour avancer étape par étape avec des astuces pédagogiques pour comprendre, utiliser et mémoriser.

Les parents, convaincus par les résultats obtenus par leur aînée, ont pris l’abonnement annuel. 
Les enfants ont juste à rentrer un login et un mot de passe,  et accèdent aux ressources vidéos et textes (synthèse par notion) par simple recherche de la notion.

Thomas, grâce à l’approche par petites étapes (ex : 6 étapes pour la division) reprend confiance en lui sur cette matière. Il voit qu’en
appliquant les recettes de Bernadette, il arrive au résultat juste. 
Comme les élèves de Bernadette il a pu dire :
Au début : c’est juste ? -> Ben oui !
Il refait -> c’est encore juste -> çà alors !
Il refait -> a bien finalement, ce n’est pas si dur
que çà les maths. En fait j’aime.

Son frère Louis, lors d’un DS à préparer, peut aller directement sur la plateforme faire une recherche sur la notion considérée, et regarder
la ou les petites vidéos associées. La pédagogie développée dans ces vidéos lui permet de bien comprendre et de se remémorer la notion rapidement.

Tous les enfants de la famille peuvent l’utiliser en parallèle. C’est rassurant pour Marguerite, car, si en cours d’année de seconde, elle a un petit trou, elle peut elle aussi la consulter.

Par ailleurs, depuis, un module spécial de remise à niveau a été développé et a été commandé par les parents de sa cousine Nathalie qui entrait juste en 5ième . 
Ce module l’a guidé dans sa révision de toutes les notions nécessaires à sa nouvelle classe.

Depuis de nombreuses familles utilisent l’école en ligne de Bernadette.

Alors, pourquoi pas vous ?
Votre enfant peut profiter de ces ressources dès maintenant en commandant ici 
(Vous pouvez vous déplacer dans le catalogue avec la flèche à droite pour accéder aux différentes options d’abonnement).

Bernadette attend votre enfant dans notre école en ligne.
Un login, un mot de passe, et la voilà !

Ecole en ligne de Bernadette Maths Français Anglais

Pour commander

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *