4 étapes pour ętre en bonne relation avec ses adolescents

La plupart des parents souhaitent une meilleure relation avec leurs adolescents. La relation parents-ados souffre souvent, au fur et ŕ mesure que nos enfants grandissent. Ce n’est pas strictement « obligatoire »! Avec un petit effort, nous pouvons rester en bonne intelligence avec eux dans cette étape de turbulences et jusqu’ŕ l’âge adulte.

Il y a de nombreuses maničres de construire « une bonne relation », si nous suivons 4 « rčgles de base », fondations sur lesquelles la relation s’épanouira. Ces rčgles sont : leur montrer du respect, partager des moments de plaisir, les encourager et leur témoigner notre amour.

Le Respect est la premičre rčgle ŕ appliquer pour améliorer toute relation, et celle parent-ado, ne fait pas exception. Tandis que notre rôle de parent est de donner guidance et discipline, notre responsabilité est de les traiter avec respect. Souvent on entend des parents se plaindre du manque de respect de leurs enfants et parallčlement, combien de fois arrive-t’il que ces męmes parents manquent ŕ leur tour de respect vis ŕ vis de leurs enfants ? Il y a plusieurs façons de manquer de respect ŕ ses enfants : les harceler, leur « rabattre le caquet », leur « crier aprčs », les frapper ou faire ŕ leur place ce qu’ils pourraient faire pour eux-męmes. Avoir un double discours est aussi un signe d’irrespect souvent négligé par les adultes.

Dans la famille, parents et enfants ont des rôles et responsabilités propres qui font qu’aucun d’entre nous n’est plus important qu’aucun autre. Vous montrez du respect ŕ votre ado quand vous le traitez d’égal ŕ égal. Ce qui ne veut pas dire que vous et lui avez la męme autorité ni la męme fonction dans la famille, mais cela veut dire que vous ętes tous les deux des ętres humains qui ont droit au męme respect. Nous devons guider nos enfants mais il faut le faire avec respect.

La rčgle suivante est de prendre du plaisir ensemble. Avec ses activités sportives, ses études, ses amis, et autres, il n’y a pas beaucoup de temps pour rassembler la famille. Il est donc bien important de penser ŕ planifier des temps de « partage » sans que ce soit trop prenant non plus. Ca peut ętre aller au restaurant, regarder un film ensemble, faire un petit tour … Ce qui est bon aussi est d’arriver ŕ entrer dans leur style d’humour. Vous trouverez toute une série de choses ŕ partager ŕ la radio, dans un magazine, ou ŕ la télé qui vous fassent rire tous les deux.

Troisičme rčgle, les parents doivent se rappeler qu’il faut encourager nos ados. Nous avons tous besoin de croire en nous-męmes, de sentir que que nous sommes capables et que nous valons la peine d’ętre aimés, ceci particuličrement ŕ l’adolescence. Assurez-vous de bien mettre en valeur ce qui fait qu’ils sont uniques, en mettant un accent sur leurs talents plutôt que sur leurs points faibles. En attachant de l’importance ŕ leurs efforts, on leur montre que nous leur faisons confiance. Ceci nous fait gagner leur coopération et bâtir leur confiance en eux.

Derničre rčgle, souvenons-nous qu’il faut leur montrer notre amour – ensuite tout est une question de temps ! Bien qu’ils ne soient plus des enfants, ils ont toujours besoin de sentir que leurs parents les aiment. Montrez-leur avec des mots et aussi des gestes. Dites-leur que vous les aimez, prenez-les dans vos bras (mais pas devant les copains !), faites-leur leur petit plat préféré, accordez-leur quelques petites faveurs, et continuez ŕ les élever dans la responsabilité et l’indépendance.

Construire une bonne relation avec ses ados c’est du travail… mais le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Extrait de « IN THE FOOTSTEPS OF A COPPERSMITH » par Karen Jogerst

Tags: , , , , , ,

2 Responses to 4 étapes pour ętre en bonne relation avec ses adolescents

  1. Bonjour Bernadette et Eric
    tout d’abord, merci pour votre Présence et vos Actions, grâce ŕ vous, je me sens moins seule, car vous parlez le męme langage que moi. J’habite dans le coeur du Sud Ouest Aquitain, et je vous avoue qu’il n’est par évident de partager notre conception du RESPECT (Reste Paix), qui pour moi, est une Evidence.
    Ce dimanche 30, j’ouvre les Portes de l’Univers Cité de l’Ętre, pour la premičre fois. Mes premičres paroles présenteront le livre de Naomi Aldort – « Eduquer ses enfants, s’éduquer soi męme » – un nectar ŕ déguster. Seulement, j’ai ŕ nouveau l’impression que ce livre 2011, n’est qu’un livre de 2050.
    Bernadette et Eric, auriez-vous quelques projets de présentation de Happy Parents dans le Sud Ouest Français ????
    Merci de prendre le temps de répondre ŕ mon appel.
    @ bientôt, Isabelle BRISSET.
    http://unicetre.unblog.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *